System messages


Actions on this page

Bref historique d'Idealist et Idéaliste

1985

  • Alors qu'il voyage au Chili avec son sac à dos, Ami Dar a l'idée de créer un réseau international qui permettrait aux individus et aux organisations d'entrer en contact afin de tirer le meilleur profit des ressources à leur disposition.

1994

  • Il fonde une organisation qu'il nomme Contact Center Network - Réseau de centres de contact -, dans le but d'établir, dans diverses communautés, plusieurs centres de rencontres où les gens pourraient entrer en contact avec des voisins susceptibles de partager les mêmes intérêts et les mêmes idées, afin d'agir au niveau local.

1995

  • Lancement de Contact.org, un simple site web HTML, contenant 2 500 liens vers les sites d'associations à but non lucratif dans 100 pays, et dans les 50 états américains.

1996

  • Nous rebaptisons notre site Idealist.org (une liste d'idées — "idea list" en anglais —, pour les idéalistes…), et celui-ci devient une base de données accompagnée d'un moteur de recherche, qui liste des organisations et les annonces qu'elles souhaitent publier.
  • Idealist reçoit de petites subventions des fondations AT&T, Markle, et Packard.
  • Nous sommes mentionnés pour la première fois dans la presse, dans le Village Voice.

1997

  • Contact Center Network change de nom, et devient Action Without Borders (Action Sans Frontières). Notre organisation se voit désormais comme un réseau global.
  • Création du Centre des métiers dans le milieu associatif (Nonprofit Career Center), ainsi que d'autres centres liés au secteur associatif.
  • Le site atteint la barre des 10 000 associations inscrites.

1998

  • Lancement des alertes e-mail, qui permettent aux utilisateurs de recevoir toutes les nouvelles annonces publiées sur le site.

1999

  • Les organisations basées aux États-Unis doivent désormais payer $40 pour publier des annonces sur Idealist (jusque-là, toutes les annonces étaient gratuites). SEIU (un grand syndicat américain) est la première organisation à payer pour publier une offre d'emploi.

2000

  • Le Stern Family Fund (Fondation de la famille Stern) octroie une subvention de $100 000 à Idealist, dont le budget annuel se voit doublé en une nuit.

2001

  • Introduction de My Idealist, un système qui permet aux individus de personnaliser le contenu des alertes e-mails quotidiennes envoyées par le site.
  • Lancement du site espagnol Idealistas.org.
  • Partenariat avec l'Université de Chicago pour lancer le premier Salon des Métiers dans le Secteur Associatif (Idealist Nonprofit Career Fairs). Plus de 400 personnes et 40 organisations assistent à l'événement, et ont l'occasion de dialoguer individuellement pendant plusieurs heures. C'est un tel succès qu'Idealist décide d'organiser des salons dans plusieurs villes des États-Unis.

2002

  • Idealist reçoit le prix Webby pour le meilleur site dans la catégorie Communauté, et le magazine Forbes désigne Idealist comme un de ses "Sites web favoris de 2002".
  • Organisation de la première Journée des métiers (Idealist Career Day), un atelier personnalisable qui permet aux étudiants d'explorer un éventail de professions dans le secteur social.
  • Nous invitons des gens venus du monde entier à se rencontrer en personne, pour discuter des manières dont ils pourraient travailler ensemble au sein de leurs communautés.

2003

  • Lancement du site français Idéaliste.org.
  • Organisation de la première conférence nationale sur les Ressources Humaines dans le secteur associatif (Nonprofit Human Resources) aux États-Unis.
  • Fusion avec la Campus Outreach Opportuniy League (C.O.O.L.) et organisation de la première des quatre conférences universitaires annuelles (Idealist Campus Conferences).

2004

  • Idealist s'associe avec Res Non Verba, une organisation argentine qui partage les mêmes objectifs. Le nouveau bureau de Buenos Aires s'occupe désormais de gérer Idealistas.org.
  • Fusion avec le Nonprofit FAQ, (Foire Aux Questions sur le secteur associatif).
  • Lancement de la première saison des Graduate Degree Fairs (Salons pour diplômés du troisième cycle).

2005

  • Ouverture d'un nouveau bureau à Portland, dans l'Oregon.

2006

  • Le site est relancé avec de nouvelles fonctionnalités, dont un blog, une procédure d'inscription simplifiée pour les organisations, des profils personnels améliorés, un système de messagerie, et des fils RSS pour les recherches.
  • Le site commence à utiliser Salesforce, un outil CRM (Customer Relationship Management, "Gestion de la Relation Client") qui permet de faciliter les liens avec les individus et organisations inscrits sur Idealist.

2007

  • Nous faisons nos débuts sur iTunes, avec la série des Podcasts Idealist.
  • Nous publions le Guide Idealist des métiers du secteur associatif (Idealist Guide to Nonprofit Careers), qui peut être téléchargé gratuitement en PDF.

2008

  • Idealist décide de construire une version du site entièrement nouvelle, et d'utiliser un nouveau langage de programmation (Python).

2009

  • Idealist dépasse le million d'adhérents.
  • Publication du Guide Idealist.org pour construire un monde meilleur (Idealist.org Handbook to Building a Better World.)
  • Notre base de données s'élargit, et accueille désormais les agences gouvernementales.
  • Lancement des "Global Volunteering Fairs" (Salons du volontariat international)

2010

  • Lancement d'Idealist 3.0, qui propose un tout nouveau design et une série de fonctionnalités qui permettent aux individus et organisations d'entrer en contact, de sauvegarder leurs recherches, d'inviter des personnes à des événements, et bien plus encore.