service volontaire international

  • BRU

Address

8 Woluwedal
appartement 142
Woluwe Saint Etienne
BRU
1932
Belgium

About Us

Le Service Volontaire International (SVI) est une association de jeunesse pluraliste Belge gérée par et pour des jeunes, par et pour des bénévoles. Apolitique, sans appartenance religieuse, le SVI est ouvert à toutes et à tous, sans distinction de nationalité, de race, de philosophie, de moyen financier, d'éducation ou d'orientation sexuelle. Le SVI est enregistré en Belgique comme Association Sans But Lucratif (asbl).

L'association agit principalement dans le domaine du volontariat international, mais également dans les secteurs de l'économie sociale, du tourisme solidaire et des échanges interculturels entre les jeunes européens et le reste du monde.

Les origines du SVI

Le SVI, qui a vu le jour en août 2009 en Belgique, est une association partenaire de l'ONG SJ Vietnam créée à Hanoï en 2004 avec le soutien des Volontaires des Nations Unies (UNV) et la coopération Belge, pour qui travaillait Pierre De Hanscutter, co-fondateur et président de SJ Vietnam et fondateur du SVI. Le SVI est membre de la fédération Relie-F et collabore avec de nombreuses associations de volontariat international et des ONG dans plus de 70 pays à travers le monde.

Depuis juillet 2009, un groupe de jeunes Belges s'est engagé, bénévolement, à créer et promouvoir l'Asbl. Ces membres organisent le développement et la promotion du SVI avec dynamisme et enthousiasme.

Notre expérience

En Octobre 2011, le SVI a été remercié par la ville de Bruxelles (Belgique) pour la qualité de son engagement volontaire et citoyen.

Expérience Professionnelle

Notre équipe est constituée de personnes ayant de nombreuses années d'expérience dans le domaine des chantiers internationaux, acquise auprès de notre branche SJ Vietnam et d'autres associations, de professionnels du secteur humanitaire (UNV, UNDP, UNAIDS, UNICEF), d'anciens coopérants belges, d'anciens du Service Volontaire Européen (SVE), d'anciens Service Civique français, de chercheurs en sciences humaines (UCL) et de miliatants actifs dans le milieu associatif des pays émergents.

Connaissance des pays en voie de développement

Le SVI est la seule association de jeunes, belge créée d'abord dans un pays en voie de développement : le Vietnam. Notre branche SJ Vietnam fut la première association indépendant de chantiers internationaux au Vietnam. SJ Vietnam fut créée en 2004, dans le cadre d'un projet de coopération soutenu par l'UNDP Vietnam et financé par la coopération belge. De plus, nous entretenons également des relations suivies avec de nombreuses associations de jeunesse et des ONG en Afrique, en Asie et en Amérique Latine.

Notre public

Le SVI s’adresse et travaille principalement avec des jeunes entre 16 et 30 ans, de tous horizons. L’âge moyen de nos volontaires est d’approximativement 23 ans. En ce qui concerne la parité homme / femme, la répartition des membres du SVI est d'environ 60% pour les femmes et de 40% pour les hommes.

Bien que travaillant principalement avec de jeunes adultes, notre association est également ouverte à des mineurs de 16 -17 ans pour certaines destinations très ciblées ou lorsque leur projet se développe dans le cadre d’une structure de jeunesse (mouvement scout ou patro, maison de jeunes, établissement scolaire, etc.). La demande de ce public est croissante et nécessite pour le SVI de développer des collaborations avec des organisations spécialisées dans le travail avec des jeunes de cette tranche d'âge.

Par ailleurs, partageant la conviction que le dialogue entre les générations est source d’enrichissement réciproque, le SVI répond aux quelques demandes venant d’un public plus âgé et de familles, même si ce public reste actuellement très minoritaire.

Géographiquement, le SVI se focalise principalement sur les jeunes francophones belges. Les volontaires que le SVI envoie à l’étranger et qui participent aux formations de départ, aux sessions d’évaluation et aux autres espaces d’échange sont issus de toutes les zones d’action de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cependant, pour le SVI, l'Europe doit se vivre aussi au niveau associatif, c’est pourquoi nous sommes également ouverts aux jeunes francophones européens.

Force est de constater qu'une partie du public jeune est exclue des opportunités de volontariat et d’échanges internationaux, faute de ressources financières et/ou de facilités sociales, d'accès à l'information ou bloqué par une méconnaissance de l'anglais. Or, nous pensons que nos projets de volontariat peuvent être également bénéfiques pour des jeunes en situation de crise et qui se cherchent. C’est pourquoi, le SVI se préoccupe de plus en plus de publics dits « spécifiques », c'est-à-dire rencontrant des difficultés, nécessitant souvent une approche ou un encadrement professionnel particulier (jeunes placés en Institution Publique de Protection de la Jeunesse (IPPJ), jeunes sans domicile fixe, usagers de drogues…), ainsi qu’une information adaptée (ex : jeunes vivant dans des squats).

Pour permettre à ces publics de s’intégrer dans des projets de volontariat adéquats, le SVI collabore étroitement avec des professionnels formés au travail socio-éducatif et tente de trouver les moyens financiers qui manquent le plus souvent.

L'apprentissage par l'action

Pour le SVI, le volontariat est une force puissante qui engage les volontaires à s’attaquer à des défis, petits ou grands, pour le plus grand bien de tous.

Participer à un chantier international n'est donc pas un objectif en soi, mais plutôt une façon d'offrir de son temps, derencontreret de vivre au sein d’un groupe de jeunes venus d’horizons différents. Il s'agit lors d'un séjour en chantier dedécouvrirle monde qui nous entoure et des’engagerdans un projet de solidarité.

Le volontariat apporte des contributions majeures sur le plan économique et social, il consolide les sociétés, tisse des liens de confiance et de réciprocité entre les citoyens. Devenir volontaire international peut être à la fois difficile et récompensant, en travaillant dans un environnement qui peut être tout à fait nouveau. Tout en vous rendant utile, vous gagnez à mieux connaître les problèmes qui touchent la vie des autres.

Pour le SVI, un projet de volontariat est un outilparticulièrement efficaced’éducation citoyenne par l'action et la vie en collectivité. Durant le projet, les volontaires apprennent à travailler dans une équipe, reçoivent desresponsabilitéset prennent confiance en eux, tout en en accordant aux autres. Les projets permettent de s’adapterà d'autres cultures et d'apprendred'autreslangues, ce qui facilitera par la suite l’entrée dans lavie professionnelleet à unecitoyennetéactive et solidaire.

Le volontariat est également une chance formidable pour les jeunes d’acquérir une expérience internationale unique. Fort de ses convictions, le SVI s’efforce de promouvoir le volontariat international auprès de tous les jeunes, là où ils sont, avec une attention particulière pour les jeunes en situation de crise (scolaire, financière, personnelle) et qui bien souvent ne s’imaginent pas pouvoir partir en volontariat à l’étranger. Tous nos projets sont conçus non pas comme des vacances alternatives passives ou un « service tout compris » type agence de voyage, mais comme de véritables projets où le volontaire doits’impliquer activementtant durant la phase de préparation, que pendant et après son projet.

Les enseignements que l’on peut tirer de ce type d’expérience seront toujours positifs, quelle que soit la nature du projet choisi ! Néanmoins, ne l'oublions pas,l’objectif d’un volontaire doit rester d'apporter sa motivation et sa participation, sans rien attendre en retour.

L'engagement dans l'association : une étape vers une citoyenneté active

Partir en chantier international c'est aussi un chemin vers un engagement plus personnel avec les autres. Apprendre dans le cadre des chantiers internationaux, c’est AGIR concrètement sur son environnement, mais c'est aussi la possibilité d’acquérir un regard extérieur sur sa propre culture, de développer son sens de l’observation et d’adaptation, d’analyser des situations vécues, de structurer sa réflexion, de développer son sens critique et son expression, de partager ses connaissances et son expérience.

C'est donc prendre possession d'outils qui permettront de s’engager à plus long terme dans des initiatives citoyennes avec ou sans le SVI. C'est pour cela que tous les membres sont conviés à s'engager petit à petit dans la gestion de l'association : une étape supplémentaire dans l'apprentissage pratique du citoyen actif. Nos anciens volontaires peuvent s'impliquer dans les formations des futurs volontaires, la gestion de l'association, la mise en place de groupes de travail thématique, la recherche de nouveaux projets / partenaires, la communication, devenir animateur de chantier, ... ou tout simplement mettre en place des activités ludiques internes. Bref, le SVI c'est pour le volontariat et par les jeunes, ensemble.


Share:

Share: