Cyclofficine de Paris

  • J

About Us

Genèse des cyclofficinesEn juillet 2010, un groupe d'amis discutaient du futur du vélo en Ile-de-France. Citoyens militants, ils s'interrogeaient sur la création d'une association visant à promouvoir activement la pratique du vélo en ville. L'associationCyclofficine, la pharmacie des vélos était née. Son principal objet est la sensibilisation des citoyens à l'usage du vélo au quotidien, en les accompagnant par une formation continue à l'entretien et au recyclage de leur moyen de transport privilégié. Lacyclofficinesouhaite se présenter de façon claire aux administrations locales, en tant que projet d'économie sociale et solidaire, enrichissant la vie des quartiers par le partage d'expériences avec une approche radicalement neuve.Le vélo aide à résoudre de nombreux problèmes : la dégradation de l'environnement, l'engorgement des villes, l'augmentation des coûts liés aux transports (qu'ils soient privés ou publics), l'isolement de certains quartiers et banlieues, les conséquences de la pollution sur la santé publique, la sédentarisation et ses effets sur la condition physique des citoyens. De plus, Leur faible participation à la vie de quartier souligne la nécessité d'affronter ces problèmes en proposant une alternative séduisante aux déplacements motorisés au sein du trafic citadin. La Cyclofficineoffre une formation en mécanique pour les usagers, un atelier de proximité convivial et participatif, ouvert à tous. Le termecyclofficineà été choisi pour jouer entre deux langues étroitement liées aux fondateurs(trices), l'italien et le français. En Italie,ciclofficinasignifie tout simplement atelier vélo. Dans les dix dernières années, les villes d'Italie engorgées de trafic et en l'absence de réponse adéquate des administrations publiques, ont vu une explosion de ces activités de quartier, qui sont généralement gérées de façon autonome. Ici, en Ile-de-France, l'idée est de transformercyclofficineen une véritable pharmacie du vélo, où prendre soin de la Petite Reine, l'entretenir, la restaurer, lui redonnant ainsi sa place dans le milieu urbain. Trois associations ont été créées simultanément en 2010 pour développer ces ateliers dans des quartiers défavorisés. À Pantin, Ivry-Sur-Seine et à Paris (Est), chaque cyclofficine porte un projet d'atelier vélo en partenariat avec des acteurs locaux.Les activités au sein de l'atelier

Principes d'actiona) une action socialeLe projet des Cyclofficines cherche à faire découvrir ses activités aux riverains de chaque atelier, en les sensibilisant aux vertus du recyclage, et aux avantages liés à l’usage du vélo pour eux-même et pour la collectivité. Les cyclofficines ont vocation à s'installer plus particulièrement dans les quartiers les plus denses, là où l'offre de mobilité est parfois trop faible. De plus, l'atelier peut jouer un rôle clef dans le renforcement des liens sociaux entre communautés.b) une action environnementaleGrâce à la récupération des vélos en déchetterie, non seulement nous diminuons le volume de déchets constitutifs du vélo, mais nous les valorisons par leur réemploi dans l'assemblage de nouveaux cycles qui retourneront utilement dans l'espace public. Ce procédé de recyclage est moins gourmand en énergie que la refonte des matériaux habituellement pratiquée. De telle sorte, ces vélos sont doublement utiles dans la lutte contre les changements climatiques : non polluants dans leur fabrication comme dans leur usage.c) une action économiqueL'objectif est de rendre l'activité viable et autonome progressivement, favorisant l'essor d'une économie locale, libérée de la nécessité du profit pour le profit, accessible à tous. Le faible montant de nos prestations et de nos ventes est une réponse engagée aux difficultés financières rencontrées par les collectivités et les citoyens. Les trois associations visent également à créer des emplois au sein d'ateliers dans le secteur de l'économie sociale et solidaire (animateurs, encadrants mécaniciens, chargés de mission, etc), le public ciblé étant les personnes coupées du travail depuis longtemps ou ayant des difficultés d'insertion professionnelle.

Modèle économiqueLes cyclofficines d'Île-De-France sont trois associations installées à Paris Xxe, Pantin et Ivry-Sur-Seine. Crées en même temps, elles ont signé une convention de partenariat qui régit leur coopération et la coordination de leurs actions. C'est donc la somme de trois projets similaires, ayant chacun une gouvernance participative, et qui cherchent dés le départ à mutualiser les compétences, pour favoriser les échanges entre les territoires et réduire les coûts de structure.En s’appuyant sur un niveau d’autofinancement relativement élevé, les trois associations souhaitent créer environ 5 postes chacune dont 3 emplois aidés dans les trois ans à venir. permettant ainsi à des jeunes d’acquérir des compétences professionnelles dans la mécanique cycle pour qu’ils puissent accéder à des emplois dans ce secteur en expansion. Un partenariat avec Etudes ET Chantiers est également en cours pour développer l’activité insertion.


Share:

Share: