Touiza solidarité

About Us

Depuis 1995, l’association Touiza Solidarité œuvre pour un développement partagé entre les deux rives de la Méditerranée, en renforçant les liens de solidarité et en développant des actions de coopération avec la société civile et les institutions des pays maghrébins : Algérie, Maroc et Tunisie.

Ses champs d’intervention sont principalement : L’appui à la professionnalisation des associations dont le développement est nécessaire au renforcement et à la structuration de la société civile. Le renforcement des compétences des élus, cadres et techniciens des collectivités territoriales du Maghreb ; La promotion de la coopération décentralisée. Le développement des échanges humains et techniques entre les différents pays.

Le projet associatif de Touiza Solidarité est porté par des femmes et des hommes qui cherchent à traduire une conception citoyenne du faire et du vivre ensemble entre les territoires méditerranéens. La démarche de l’association est fondée sur l’échange et le renforcement de compétences, de savoir faire et de techniques ainsi que sur la mise en lien d’un maximum d’acteurs du développement (collectivités territoriales, techniciens, universitaires, associations, …). Dans toutes les actions qu’elle entreprend, l’association privilégie une approche participative et concertée.

La Touiza : Un concept d’entraide tiré de la tradition maghrébine

Le travail de l’association se nourrit des formes d’entraide traditionnelle des pays du Maghreb ‘la Touiza’. Fil conducteur, fil historique qui sous tend chacune des actions de l’association, la ‘Touiza’ est une pratique berbère de mise en commun des efforts pour la réalisation de projets d’intérêts généraux. Cette tradition d’entraide se manifeste par exemple à travers les actions de volontariat de jeunes adultes algériens et français ; temps d’échange qui permettent de favoriser les rencontres interculturelles, les transferts de savoir faire et participent à la réalisation de projets collectifs.

Appuyer l’émergence d’une gouvernance locale participative au Maghreb

Touiza Solidarité trouve dès sa création sa place aux côtés de l’Association Nationale de Volontariat Touiza créée en 1989 en Algérie. Elle apporte dans un premier temps l’appui et l’encouragement nécessaires à la réalisation des objectifs de l’association algérienne dans un pays où les crises sont multiples.

Agir pour le renforcement de la gouvernance locale : des actions dirigées vers les acteurs de la société civile et les collectivités locales maghrébines

Dans un deuxième temps, Touiza Solidarité élargit son action aux acteurs maghrébins du développement local.

Elle encourage d’une part les associations à devenir de véritables acteurs du développement et à participer aux concertations liées aux problématiques de leur territoire. A travers les actions de formation, Touiza Solidarité développe leurs compétences en matière de gestion de projet, consolide les pratiques associatives et renforce leur capacité d’intervention. La vie et la gestion associative, les étapes du cycle de projet, la résolution des conflits dans le groupe, le développement local et l’approche de genre constituent les thèmes abordés au cours de ces sessions de formation.

Le développement local ne peut en effet se concevoir sans créer de synergie entre les différents acteurs territoriaux. Touiza Solidarité œuvre pour une reconnaissance réciproque des pouvoirs locaux et des acteurs issus de la société civile.

Ainsi les actions de renforcement des compétences des collectivités locales algériennes, puis maghrébines, qu’elle mène depuis 2000 visent à former les responsables locaux à une gestion participative du développement local.

En outre, les sessions de formation se sont au fur et à mesure ouvertes aux représentants associatifs, aux ingénieurs et experts privés et aux universitaires, travaillant en lien avec les collectivités.

Touiza Solidarité attache également de plus en plus d’importance à la participation des trois pays du Maghreb à ses actions de formation. Les échanges inter-maghrébins et le partage d’expériences entre ces pays sont des moments forts. Ils permettent aux acteurs du développement local qui partagent des problématiques communes d’avancer dans leurs réflexions et leurs actions. Les témoignages des participants démontrent que les réseaux à mettre en place ne se situent pas seulement sur l’axe Nord-Sud mais passent par des échanges régionaux.

Accompagner les collectivités locales dans leurs relations de coopération décentralisée

Parallèlement à ces actions de formation, Touiza Solidarité accompagne les collectivités locales françaises et algériennes dans leurs relations de coopération décentralisée ; elle a notamment accompagné la construction de partenariats entre les villes de Saint Denis et de Larbaa N’Ath Iratene, de Vaux en Velin et de Chéraga, de Roubaix et de Bouira, de Belfort et de Boumerdès.

Touiza Solidarité peut ainsi se voir déléguer des actions de coopération décentralisée : organisation de chantiers de jeunes pour les villes de Roubaix et de Belfort, réalisation d’un guide des entrepreneurs de la wilaya de Tizi Ouzou pour la ville de Saint Denis et le département de Seine Saint Denis…

Expertise de terrain et mobilisation de réseau

Par sa connaissance du terrain maghrébin, l’association Touiza Solidarité est en capacité de réagir rapidement et efficacement, notamment lors de situations de crise. En effet, Touiza Solidarité et son partenaire algérien, l’Association Nationale de Volontariat Touiza, se sont mobilisées dès les premiers jours qui ont suivi le séisme du 21 mai 2003 qui a fortement touché la Wilaya de Boumerdès. En concertation avec leurs partenaires - les collectivités territoriales françaises et leurs réseaux (Cités Unies France), les Fondations reconnues d’utilité publique telles que la Fondation de France et la Fondation Abbé Pierre - les deux associations ont axé leurs actions en direction des femmes et des enfants. Elles ont réalisé des projets de construction et d’équipement de logements individuels, d’une école et de sa cantine, d’un centre socioculturel et de deux centres de formation. Elles ont également mené des actions de formation auprès d’acteurs associatifs, organisé des chantiers de volontariat ainsi qu’un séminaire de capitalisation sur la gestion et la prévention des risques.

Depuis 1995, plus de 220 jeunes adultes français et algériens ont participé à des programmes d’échange et de volontariat en France et en Algérie. Depuis 2000, 312 élus, cadres et techniciens maghrébins ont participé aux formations de gestion participative, de projet de développement local. Depuis 2001, plus de 100 acteurs et porteurs de projets associatifs ont été soutenus et formés.

Ainsi, à travers l’ensemble de ces actions, Touiza Solidarité a pu constituer un important réseau d’experts composé d’universitaires, d’élus, de cadres et de techniciens des collectivités locales et du secteur privé, de jeunes adultes investis dans des projets de développement. Cet important travail de mise en réseau facilite la création d’espaces méditerranéens de communication et d’interaction entre professionnels du développement local.

Touiza Solidarité membre du consortium qui est chargé de la gestion de l’unité d’appui de l’ONG 2 Algérie, mobilise des experts pour la conduite de ce programme.

Elle assure des missions au titre de la coopération décentralisée pour accompagner les collectivités locales dans leurs missions de lien en particulier avec les collectivités territoriales algériennes.


Share:

Share: