CARREFOUR D'INITIATIVES POUR LE DEVLOPPEMENT COMMUNAUTAIRE

  • SK

Address

Avenue Kassai
Ibanda / Ndendere, N°24
Bukavu
SK

Democratic Republic of the Congo

About Us

PRESENTATION DE L’ASSOCIATION CIDEC

Le Carrefour d’Initiatives pour le Développement Communautaire, CIDEC Asbl en sigle, est une association locale sans but lucratif créée en 2000. CIDEC a obtenu l’autorisation de fonctionnement sous le numéro de Loi JUST.GS.112/S-KV/1368/2003. Ce numéro était délivré par le Ministère de la Justice et de Garde des sceaux Division provinciale du SUD-KIVU, en R.D. Congo, en date du 6 Novembre 2003.

Le rayon d’action statutaire de CIDEC est l’Est de la République Démocratique du Congo notamment l’ancien Kivu, la province orientale et le Katanga. Actuellement les activités de CIDEC Asbl couvrent la ville de Bukavu, la Cité d’Uvira et leurs environs. Dans l’avenir, l’asbl CIDEC asbl prévoit la couverture des autres provinces de la République Démocratique du Congo selon les besoin dans le souci du relèvement communautaire pour les couches de la population vulnérable sans discrimination.

ADRESSE Siege : BUKAVU RD du Congo Sud Kivu Bukavu, commune d’Ibanda Q/ Labotte Boulevard du Lac No 4

Tél : +243 99 905 3664 +243 99 773 589

Email : cidecasbl@yahoo.fr

Personne responsable de l’association :

Coordinateur : Janvier Nigane Tél : +243 99 905 3664

Directrice de Programme : Joëlle Tabaro Tél : +243997738589

Coordonnées d’Immatriculation de l’association : No: JUST.GS.112/S-KV/1368/2003

A. MISSION DE CIDEC

CIDEC a pour mission de promouvoir des initiatives communautaires dans le cadre de l’autopromotion des groupements communautaires.

B. OBJECTIFS DE CIDEC

  • Améliorer les conditions de vie des groupements communautaires à travers les initiatives locales et susciter l’esprit de changement de comportement afin de lutter contre toutes les formes d’abus, des violences et de discrimination dans la communauté
  • Renforcer les initiatives des luttes contre la malnutrition en renforçant les aspects des sécurités alimentaires dans les zones instables où les communautés sont affectés par les diverses formes des crises
  • Participer à l’amélioration de l’accès de la communauté aux conditions primaires de base (la santé, l’eau, l’éducation des enfants et l’habitant) à travers les initiatives de l’amélioration des conditions socioéconomiques
  • Mise en place et renforcements des mécanismes de la protection de la communauté dans les zones à conflit tout en militant sur les principes de la bonne gouvernance et de la promotion des droits humains dans les communautés en générales
  • Sensibilisation des lois portant protection des civils et de lutte contre les diverses formes des violences et des discriminations
  • Promouvoir le rôle et la participation communautaire au processus de prise de conscience pour une autopromotion socio-économique en encourageant la participation active de la femme dans les prises des décisions
  • Renforcer les capacités des communautés et développer des stratégies d’intervention qui font intervenir la participation communautaire dans la réalisation des initiatives pour un développement meilleur ainsi que pour une lutte efficace de lutte contre la pauvreté
  • Etendre les liens entre communauté par des échanges et partages d’expérience
  • Réalisation des enquêtes, suivi, monitoring et évaluation selon les normes et principes et procédures des projets

C. PARTENARIAT ET EXPERIENCES

1. En 2003-2004 : Encadrement et appui aux groupements de femmes agricultrices « Maman Rhudosanye » dans le programme de sécurité alimentaire à travers les activités :

  • Aménagement des champs communautaires
  • Production des semences
  • Vulgarisation, mobilisation et sensibilisation de techniques agricoles appropriées afin de rentabiliser la production
  • Renforcer les systèmes des chaines de productions afin de faciliter l’écoulement des produits vers les lieux de consommation
  • Education sanitaire : Lutte contre les maladies hydriques

2. En partenariat avec Tearfund-UK :

  • Renforcement des mesures de protection dans les écoles et Construction d’un bloc de 6 portes des latrines au lycée Umoja (Uvira) en 2004
  • Sensibilisation de la loi portant protection de l’enfance
  • Education à la citoyenneté et à la lutte contre toutes les formes des violences dans la communauté
  • Eau, hygiène et assainissement : Education sanitaire et lutte contre les maladies hydriques

3. En 2004-2005 : Apprentissage des métiers (Coupe et couture) en faveur de 20 filles-mères vulnérables de la communauté (Victimes des diverses formes des violences et de discrimination)

Activités principales :

  • Prise en charge psycho social
  • Orientation, accompagnement médical et judiciaire
  • Apprentissage des métiers (savonnerie, micro finance (petit commerce), fabrication des savons et coupe couture)
  • Appui à la scolarisation et à l'apprentissage des métiers

4. 2005 : Projet d’assistance aux personnes sinistrées (120 bénéficiaires) d’Uvira

Activités principales :

  • Formation sur l’épargne
  • Octrois de micro crédit
  • Apprentissage des métiers

5. 2007 : À partir de février 2007 nous avons démarré un programme d’appui réinsertion socio-économique des femmes victimes des violences sexuelles à Bukavu et à Uvira

Activités :

  • Prise en charge psychosocial aux victimes des violences sexuelle, orientation et accompagnement judiciaire
  • Formation sur l’épargne
  • Octrois des micros crédits
  • Formations sur les thèmes connexes à la problématique des violences sexuelles
  • Aménagement des champs communautaires afin de renforcer les aspects de lutte contre la malnutrition
  • Vulgarisation des semences de qualité et des techniques de compostage afin de rentabiliser la production agricole

6. 2010-2011 : En partenariat avec COOPI Sud-Kivu (Coopération Internationale) dans le programme de protection de l’enfance et de prise en charge des femmes victimes des violences sexuellesdans les territoires de Kabare, Kalehe et Mwenga:

  • Appui institutionnelle, références, appui juridique et judicaire et accompagnement psychosocial des bénéficiaires
  • Mobilisation, sensibilisation, monitoring et accompagnement des des OP (Groupements paysans) : Relais communautaires, RECOPES (Réseaux de protection de l’enfance), les leaders communautaires
  • Réinsertion socio-économiques des bénéficiaires à travers les activités génératrices des revenus
  • Mobilisation et sensibilisation des bénéficiaires sur l’aspect de sécurité alimentaire (agriculture et petit élevage) afin d’améliorer les conditions des vies et de lutter contre la stigmatisation des enfants sorties dans les forces et groupes armées dans leur communautés respectives

7. Novembre 2012 – Décembre 2013 : En partenariat avec COOPI Sud-Kivu (Coopération Internationale) Programme multisectoriel de protection des enfants et d'approvisionnement en EHA pour la population affectée par les conflits armés, vivant à Ihembe et Luhago en Province du Sud Kivu en territoire de Kabare

8. 20014 : Partenariat avec PIN (People in need) pour la caparticipation des leurs partenaires locaux en réinsertion socio-économique, VIH et SGBV (Violences sexuelles et violences basées sur le genre) à Kitutu et à Lulingu dans le territoire de Shabunda

9. 2014 : En partenariat avec COOPI Sud-Kivu (Coopération Internationale) : Réalisation de l'enquête initiale du projet de sécurité alimentaire : en situation d’urgence et de réhabilitation, en faveur des personnes affectées par les crises alimentaires dans la zone de sante de Kaniola AU SUD KIVU / RDC


Share:

Share: